Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Another happy blog day!

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Another happy blog day!

Ma véritable aventure dans la blogosphère a commencé le 12 juillet 2009.

Une magnifique aventure avec des blogueurs et blogueuses formidables. Les blogs de ces dernières portaient sur l'art culinaire. Une véritable famille, virtuelle certes! Mais, ô combien précieuse. Je citerai entre autres Pearl, Ramu, Frieda l'inconditionnelle parmi les inconditionnels, Mamouzette... C'était notre âge d'or. Avec mon personnage Petit Débrouyair qui était devenu presque la mascotte de ces dames. Nous consacrions beaucoup de temps à la gestion de nos blogs. Pour nous faire connaître. Faire connaître notre art. Le pari était gagné.

Des contacts professionnels ont été noués et qui ont abouti à la création de livres, d'albums collectifs, de projets en ligne...

Je me souviens , comme si c'était hier, du jour où mon blog est passé sur le portail d'Over-blog. Dans la rubrique "Coup de coeur". Près de 900 visiteurs ont pris d'assaut mon blog. Imaginez mon enthousiasme. Une joie pareille peut-elle s'expliquer?

Mais la donne a changé du jour au lendemain. Les moments d'euphorie ont cédé le pas à la triste réalité. Implacable! Du coup, la passion des premières années a disparu. Sans oublier la rémunération chaotique de ces blogs par le truchement de la publicité. J'y ai mis un terme. Heureusement!

Sept ans! Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. En ce jour anniversaire, je ne veux garder que les bons moments de cette belle aventure qui continue. Malgré tout. Merci à tous!

The best is yet to come!

Happy blog day!

Partager cet article

Témoignage à propos de la BD "Les envahisseurs"

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Témoignage à propos de la BD "Les envahisseurs"

« J’ai lu la BD sur le marché abidjanais : Les envahisseurs de notre ami Benjamin Kouadio ; c’est un régal à tous points de vue : humour, suspense, coups de crayon. Cet ouvrage publié chez L’Harmattan-Paris en 2012, témoigne sans nul doute de la maîtrise du genre de cet auteur et dessinateur ivoirien dont on entendra de plus en plus parler. »

Hyacinthe Kakou, écrivain, dramaturge ivoirien.

Le tome 2 ? La sortie est prévue pour 2017. Par la grâce de DIEU.

Affaire à suivre !!!

Partager cet article

Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)

Un projet de bande dessinée sur l'immigration clandestine de 14 planches en cours de réalisation. Un regard singulier sur un thème d'actualité qui interpelle tout le corpus social: gouvernants, familles, parents...

Des personnes désœuvrées fuient la paupérisation galopante ou la guerre dans leurs pays pour l'Europe, l'Eldorado tant rêvé. A la recherche d'un mieux-être. Mais cela n'est pas sans conséquence: traversée du désert et de la Méditerranée. Avec son corollaire de morts par noyade. Sans compter la soif, les agressions, la mendicité, la prostitution...

L'encrage est en cours. Voici quelques planches encrées juste pour le plaisir des yeux.

Affaire à suivre!!!

Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)
Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)
Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)
Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)

Partager cet article

Projet de BD sur l'immigration clandestine

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Projet de BD sur l'immigration clandestine

Un projet de bande dessinée sur l'immigration clandestine de 14 planches en cours de réalisation. Un regard singulier sur un thème d'actualité qui interpelle tout le corpus social.

Voici quelques crayonnés de planches juste pour le plaisir des yeux.

Projet de BD sur l'immigration clandestine
Projet de BD sur l'immigration clandestine
Projet de BD sur l'immigration clandestine

Partager cet article

Ma vie d'auteur de BD

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Ma vie d'auteur de BD

Être auteur de bandes dessinées? C'était un rêve d'enfant que je caressais et qui est devenu réalité. Une vie que je mène avec abnégation, courage et exemplarité, une passion que je cultive au quotidien. Un bonheur indicible qui ne saurait s'exprimer avec des mots. Mais tout n'est pas toujours rose. On le sait. Comme toute organisation humaine, beaucoup de difficultés subsistent dans ce milieu. Des réalités que je côtoie au quotidien. Mais malgré tout, l'histoire continue de s'écrire. A travers le monde. En Afrique aussi. Et de la belle manière.

The best is yet to come!

Ma vie d'auteur de BD
Ma vie d'auteur de BD
Ma vie d'auteur de BD
Ma vie d'auteur de BD
Ma vie d'auteur de BD
Ma vie d'auteur de BD

Partager cet article

Sortie de "Galère pécuniaire"

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Sortie de "Galère pécuniaire"

La première et la quatrième de couverture de mon prochain album publié par Les Studios Kbenjamin.

Partager cet article

Le SILA 2016, parlons-en !

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Le Salon International du Livre d’Abidjan(SILA) est prévu se tenir du 26 au 29 mai 2016 au Palais de la Culture. Dixit L’ASSEDI, l’association des éditeurs de Côte d’Ivoire, organisatrice dudit évènement cette année. C’est à la faveur du lancement du Prix Ivoire que l’information a été donnée. Depuis, c’est le statu quo ! Silence radio sur toute la ligne. Des choses se préparent, certes. En secret. Mais le public a besoin de savoir. Il a besoin d’informations qui n'existent actuellement pas . Nous sommes à un mois et dix jours de cet important rendez-vous consacré au livre qui d’habitude se tient au mois de novembre. Une page sur Facebook ne serait-elle pas la bienvenue pour informer davantage le public en général sur cet évènement ?

Le constat à l’état actuel n’est guère encourageant. Comme d’habitude. Malheureusement. Point de panneau publicitaire dans les rues annonçant l’évènement. Point de spot-télé ni de radio. Point de dépliants ou flyers. On attendra deux ou trois semaines avant le salon pour commencer à placarder quelques affiches perdues dans le paysage d’autres évènements. A-t-on contacté et mobilisé les écoles d’Abidjan pour que les élèves viennent massivement à cette rencontre consacrée au livre ? Et celles de l’intérieur du pays qui sont les éternels oubliés? Car tout ne se limite pas à Abidjan. Pardi ! Cet évènement important n’est pas l’apanage des seuls abidjanais.

Les médias tels que TV5, France 24, Africa 24 et autres ont-ils été mis à contribution ? On ne le dira jamais assez, les auteurs ont besoin de visibilité. D'une bonne visibilité. Et les médias audiovisuels y contribuent énormément. Cela s’est fait en Guinée. Ce fut une réussite. Ne peut-on pas en faire de même ici ? Quelles sont les leçons tirées après les participations de la Côte d’Ivoire aux multiples salons du livre à travers le monde entier? Apparemment rien, au vu des résultats sur le terrain. Car de plus en plus d’éditeurs boudent le SILA. A cause du prix excessif des stands. Quand ailleurs, l’on se retrouve à plus de 5000 exposants, le salon d’ci se contente d'une vingtaine d’exposants à peine. Rien d’étonnant si le prix des stands prend une ascension vertigineuse d’un million de francs. Les éditeurs participants peuvent-ils espérer vendre assez de livres pour amortir cette somme et faire des bénéfices ? C’est loin d’être évident. La réalité voudrait donc que le coût des stands soit à portée de prix. Et faire une publicité agressive de proximité pour espérer avoir du monde.

Copions de façon intelligente ce qui se fait de mieux ailleurs (et qui leur réussit) et appliquons-le ici en Côte d’Ivoire. Pour que les choses avancent. On ne peut plus continuer à stagner, sclérosé dans la boue puante de notre amateurisme criard dans ce domaine. Il va falloir redorer le blason de cet important salon pour ramener ceux qui sont partis et capter l’attention de ceux qui observent et hésitent encore à s’engager dans cette aventure.

Ailleurs, ce sont des milliers d’exposants quand ici nous peinons à en mobiliser une vingtaine. Le mal est profond. Espérons que l’ASSEDI saura relever le défi de faire de ce salon un salon populaire et prestigieux qui draine du monde, un monde fou, fou et amoureux du livre.

Je rêve d’un tel SILA.

Réveillez-vous, organisateurs ! Le temps presse. Ne nous couvrez pas de honte ! Ne versez pas notre figure par terre. Pour utiliser cette expression imagée bien de chez nous. Nous sommes fatigués d’un salon qui est loin de combler toutes les attentes. Le miracle sera -t-il possible cette année avec les éditeurs comme organisateurs ? Gageons que cette édition sonne le renouveau du SILA. C’est notre vœu, notre souhait.

Cependant, à l'état actuel des choses, toutes les conditions sont-elles réunies pour sa tenue ? Est-on en droit de s'interroger. Si tel n’est pas le cas, il serait sage et réaliste d’envisager son report à une date ultérieure. Tout simplement. Et le remettre au goût du jour quand toutes les conditions de sa tenue seront réunies. On veut un salon nouveau. Comme l’on se targue à vouloir un ivoirien nouveau.

Le SILA 2016, c’est maintenant !

Partager cet article

Sortie très prochaine de l'album "Galère pécuniaire"

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Sortie très prochaine de l'album "Galère pécuniaire"

J'étais récemment chez l'imprimeur pour finaliser la sortie du premier album de BD en couleur de la série Petit Débrouyair par Les Studios Kbenjamin. Un album qui est d'ailleurs très attendu vu l'engouement manifeste autour de sa sortie.
The best is yet to come!

Sortie très prochaine de l'album "Galère pécuniaire"
Sortie très prochaine de l'album "Galère pécuniaire"
Sortie très prochaine de l'album "Galère pécuniaire"

Partager cet article

En dédicace à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3 en Côte d'Ivoire

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

En dédicace à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3 en Côte d'Ivoire

J'étais en dédicace le Samedi 9 avril 2016 de 10H à 14H, à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3. C'est en Côte d'Ivoire. Les trois albums de la série John Koutoukou parus aux éditions Eburnie en 2013 étaient au coeur de cette séance. J'y ai fait de merveilleuses rencontres. Les échanges étaient fructueux, l'ambiance conviviale et chaleureuse. Le temps est vite passé, fugitif, fuyant, fugace, insaisissable. Entre deux signatures, des projets en cours ont pu connaître une avancée notable. Question de racheter le temps.
N'est-ce pas beau d'être auteur de BD?

L'histoire ne fait que commencer...

En dédicace à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3 en Côte d'Ivoire
En dédicace à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3 en Côte d'Ivoire
En dédicace à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3 en Côte d'Ivoire
En dédicace à la Fnac Cap/Nord de la Riviera 3 en Côte d'Ivoire

Partager cet article

L'album "Les envahisseurs" parle aussi d'immigration

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

L'album "Les envahisseurs" parle aussi d'immigration

J’étais à la FNAC à Cap Sud(Marcory) le mercredi 6 avril 2016. J’ai acheté le livre de l’exposition qui s’est tenu en 2014 sur le thème « Bande dessinée et immigration 1913-2013 » paru chez Futuropolis. Mon album « Les envahisseurs » édité par Harmattan BD en 2013 parle aussi d’immigration. Il méritait de figurer amplement dans le registre de cette exposition. Il n’y a pas seulement que les auteurs émigrés qui parlent d’immigration.
L’on se doit de bien lire nos œuvres et leur donner de la visibilité quand de telles opportunités se présentent.

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>