Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Work in progress

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Work in progress

Mise en forme chromatique mixte: couleur directe + Photoshop

Partager cet article

ComixKin 2016

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Partager cet article

Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)

3. Création des personnages

Il s’agit de définir d’abord les traits principaux des personnages qui sont des êtres construits pour raconter une histoire. Ces traits physiques vont décider de leur caractère : gentil, moqueur, cruel, doux, calme, etc. Pour donner naissance à ces personnages mémorables, il faut se poser les bonnes questions :

Est-il jeune ou adulte ?

Son âge ?

Maigre ou gros ?

Grand ou petit ?

Porte-il des lunettes ?

Comment sont ses vêtements ?

Quel métier exerce-t-il ?

L’on peut baser les traits de caractère des personnages sur différents aspects de soi-même ou de gens que l’on connait (famille, amis, collègues).

Il faut pouvoir ensuite réaliser des esquisses (visuels) de chaque personnage dans différentes positions : marche, course, saut, assis, etc.

Les participants se sont prêtés au jeu. Les formateurs Gregory Burgess et Benjamin Kouadio aussi. Et cela a donné des résultats très intéressants.

Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(4)

Partager cet article

Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)

2. Présentation de synopsis

La journée du Mardi 2 août 2016 a débuté au Centre d’Animation Missionnaire Saint Daniel Comboni par un exposé sur le travail d’équipe dans la réalisation d’une BD. Car la bande dessinée regroupe en son sein plusieurs entités qui se complètent : scénario, story- board, crayonné, encrage, lettrage, couleur (numérique ou traditionnelle… Cela est fréquent aux Etats-Unis. Plusieurs mains font du bon travail. Produire de la bande dessinée demande un travail d’équipe. Surtout pour les grosses productions. Cet exposé avait pour but d’encourager les participants à ce séminaire de créer des tandems et avancer ensemble.

Ensuite, chaque participant est venu présenter devant toute l’assistance son récit qui se résumait en un synopsis. Vu que le temps nous faisait cruellement défaut. Car l’objectif assigné était la réalisation complète d’une BD à la fin du séminaire. Chaque participant devait au préalable définir son public/cible et planifier l’histoire. Les formateurs ont pu apporter des conseils utiles et des suggestions pour améliorer les différents récits.

Un autre cours a été abordé après cette phase de présentation : la création des personnages.

Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(3)

Partager cet article

Carnet de voyage: Comixkin 2016(2)

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Carnet de voyage: Comixkin 2016(2)

1. Ecriture pour bandes dessinées

Cette première journée du Lundi 1er juillet 2016 a porté sur les présentations, l’orientation du séminaire, les bases spirituelle et biblique de la production de bandes dessinées. Ce volet des cours a été rondement mené par Gregory Burgess, un des enseignants et organisateurs de ce séminaire. Le Centre d’Animation Missionnaire Saint Daniel Comboni a servi de cadre à cette importante rencontre.

Les participants, y compris les formateurs, provenaient d’horizons divers : France, Côte d’Ivoire, Togo, Congo Brazzaville et Congo Kinshasa. Celui des Etats-Unis a manqué à l’appel : Nate Butler, président de Comix35 et formateur en chef. Il n’a pu malheureusement effectuer le déplacement sur Kinshasa. Et c’est la première fois de sa riche carrière que cela lui arrive. Il n’était d’ailleurs pas le seul.

Le second volet consista à l’écriture pour la bande dessinée. Et c’est aussi valable pour l’écriture de tout autre récit. Dans le milieu, il y a beaucoup plus d’illustrateurs que d’auteurs de bandes dessinées, des conteurs d’histoires. Les histoires proposées sont décousues, font du sur place, manquent de relief et de profondeur. Car une chose est de faire de belles illustrations, une autre chose est de faire de la BD. Fort de ce constat, la séance a porté sur « comment écrire une histoire ? ». Car il faut apprendre à écrire une histoire. Il faut connaître les ingrédients qui entrent dans l’élaboration d’un récit. C’est indéniable si l’on veut aller loin dans ce domaine. J’ai animé ce cours à partir d’une série de questions : Où ? Quand ? Quoi ? Pour qu’une histoire existe, il faut des personnages mais également les trois unités narratives : lieu, temps, action. Ces unités narratives répondant aux questions où ? quand ? quoi ? seront le moteur du récit et vont influencer la manière dont l’on va écrire et dessiner.

• Le lieu (où ?)

Dans quel décor se déroule l’histoire ? Il y a des décors spécifiques à chaque genre.

• Le temps (quand ?)

A quelle époque se situe le récit ?

• L’action (quoi ?)

Que se passe-t-il dans l’histoire ? Qu’arrive-t-il aux personnages ? Comment s’en sortent-ils ?

Jérémie Nsingi, un des formateurs, a partagé son expérience sur comment il élabore ses histoires. Quant à Gregory, il est intervenu pour apporter un complément d’informations sur la question.

Des questions ont été posées par les participants pour une plus grande compréhension. Un exercice d’écriture collective d’une histoire a clôturé cette première journée.

Carnet de voyage: Comixkin 2016(2)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(2)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(2)
Carnet de voyage: Comixkin 2016(2)

Partager cet article

Carnet de voyage: Comixkin 2016

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Carnet de voyage: Comixkin 2016

A la faveur d'une invitation de Comix35 (Christian Comics International )présidé par Nate Butler, je devais effectuer un voyage sur Kinshasa, en République Démocratique du Congo.

Je n’ai pu malheureusement voyager le vendredi 29 juillet 2016 dernier. Comme prévu. Pour cause de panne d’avion. Le voyage pour Kinshasa a eu lieu le lendemain samedi 30 juillet à 11h20. Une escale de 3 heures à Lomé était prévue. C’est sur le coup de 22h, heure locale que nous avons atterri à l’aéroport international de Ndjili. Après les formalités d’usage, nous primes la route en direction du lieu d’hébergement : MPH, avenue des Écuries, numéro 2867. L’atmosphère était d’une fraîcheur glaciale et sèche. Un vent d’harmattan soufflait sur la ville. C’était tout de même curieux, à cette période de l’année. Ah, j’oubliais. J’étais dans une autre sphère géographique. En Afrique centrale, en République Démocratique du Congo. J’étais à Kinshasa. A KIN La Belle. Pour les intimes. J’étais au pays des dessinateurs Barly Baruti, Asimba Bathy, Alix Fiulu, Al'Mata… Pour y animer un séminaire sur la bande dessinée chrétienne du 1er au 5 août 2016.

Après 15mn de trajet à travers la ville endormie, nous arrivons à l’auberge baptiste. J’ai accès à ma chambre…
Heureux de cette journée qui s’achève. Enfin !
Merci mon DIEU pour ta grâce, ta protection et ton soutien.

Partager cet article

Another happy blog day!

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Another happy blog day!

Ma véritable aventure dans la blogosphère a commencé le 12 juillet 2009.

Une magnifique aventure avec des blogueurs et blogueuses formidables. Les blogs de ces dernières portaient sur l'art culinaire. Une véritable famille, virtuelle certes! Mais, ô combien précieuse. Je citerai entre autres Pearl, Ramu, Frieda l'inconditionnelle parmi les inconditionnels, Mamouzette... C'était notre âge d'or. Avec mon personnage Petit Débrouyair qui était devenu presque la mascotte de ces dames. Nous consacrions beaucoup de temps à la gestion de nos blogs. Pour nous faire connaître. Faire connaître notre art. Le pari était gagné.

Des contacts professionnels ont été noués et qui ont abouti à la création de livres, d'albums collectifs, de projets en ligne...

Je me souviens , comme si c'était hier, du jour où mon blog est passé sur le portail d'Over-blog. Dans la rubrique "Coup de coeur". Près de 900 visiteurs ont pris d'assaut mon blog. Imaginez mon enthousiasme. Une joie pareille peut-elle s'expliquer?

Mais la donne a changé du jour au lendemain. Les moments d'euphorie ont cédé le pas à la triste réalité. Implacable! Du coup, la passion des premières années a disparu. Sans oublier la rémunération chaotique de ces blogs par le truchement de la publicité. J'y ai mis un terme. Heureusement!

Sept ans! Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. En ce jour anniversaire, je ne veux garder que les bons moments de cette belle aventure qui continue. Malgré tout. Merci à tous!

The best is yet to come!

Happy blog day!

Partager cet article

Témoignage à propos de la BD "Les envahisseurs"

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Témoignage à propos de la BD "Les envahisseurs"

« J’ai lu la BD sur le marché abidjanais : Les envahisseurs de notre ami Benjamin Kouadio ; c’est un régal à tous points de vue : humour, suspense, coups de crayon. Cet ouvrage publié chez L’Harmattan-Paris en 2012, témoigne sans nul doute de la maîtrise du genre de cet auteur et dessinateur ivoirien dont on entendra de plus en plus parler. »

Hyacinthe Kakou, écrivain, dramaturge ivoirien.

Le tome 2 ? La sortie est prévue pour 2017. Par la grâce de DIEU.

Affaire à suivre !!!

Partager cet article

Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)

Un projet de bande dessinée sur l'immigration clandestine de 14 planches en cours de réalisation. Un regard singulier sur un thème d'actualité qui interpelle tout le corpus social: gouvernants, familles, parents...

Des personnes désœuvrées fuient la paupérisation galopante ou la guerre dans leurs pays pour l'Europe, l'Eldorado tant rêvé. A la recherche d'un mieux-être. Mais cela n'est pas sans conséquence: traversée du désert et de la Méditerranée. Avec son corollaire de morts par noyade. Sans compter la soif, les agressions, la mendicité, la prostitution...

L'encrage est en cours. Voici quelques planches encrées juste pour le plaisir des yeux.

Affaire à suivre!!!

Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)
Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)
Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)
Projet de BD sur l'immigration clandestine(2)

Partager cet article

Projet de BD sur l'immigration clandestine

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Projet de BD sur l'immigration clandestine

Un projet de bande dessinée sur l'immigration clandestine de 14 planches en cours de réalisation. Un regard singulier sur un thème d'actualité qui interpelle tout le corpus social.

Voici quelques crayonnés de planches juste pour le plaisir des yeux.

Projet de BD sur l'immigration clandestine
Projet de BD sur l'immigration clandestine
Projet de BD sur l'immigration clandestine

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>