Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Maquina Zero: une participation enrichissante

Publié le par BENJAMIN KOUADIO

Maquina Zero: une participation enrichissante

Maquina Zero.
C'est le titre d'une anthologie brésilienne de comics de 238 pages regroupant les planches en noir et blanc d'une kyrielle d'auteurs dont je fais partie. Une initiative de Marcello Fontana qui m'a contacté pour que je prenne part à cette belle et enrichissante aventure. J'ai donc pris plaisir à jouer ma partition graphique en réalisant sept planches sur le thème de l'éducation. Mon histoire met en scène un petit garçon que le père a refusé de scolariser. Il est devenu par la suite un délinquant. Une bande dessinée qui met en lumière la grande responsabilité des parents dans l'éducation de leur progéniture.
Ces auteurs viennent d'horizons divers dont le Brésil(pour la plupart d'entre eux), le Portugal, la Côte d' Ivoire, la Finlande, l'Italie, le Paraguay, la France.
Différents styles et univers graphiques, des classiques aux plus atypiques, pour le bonheur des lecteurs.

Le texte de cette anthologie a été traduit en portugais par Marcello Fontana.

Maquina Zero: une participation enrichissante
Maquina Zero: une participation enrichissante
Maquina Zero: une participation enrichissante

Partager cet article

Repost 0

Exposition "Détours verts-Le futur des transports" au Cnam

Publié le par KBENJAMIN

Exposition "Détours verts-Le futur des transports" au Cnam

En marge de la COP 21, une exposition court du 23 novembre 2015 pour s'achever le 23 janvier 2016. Elle se tient sur les grilles du Conservatoire, 292 rue Saint-Martin à Paris 3e. J'y participe avec ma bande dessinée de 3 planches intitulée "Sauvons la planète et des oeuvres de 8 autres auteurs. Un regard personnel sur les nombreuses résolutions qui peinent à s'appliquer sur le terrain.

Partager cet article

Repost 0

Les choses avancent...

Publié le par KBENJAMIN

Les choses avancent...

L'album "Galère pécuniaire" de la série Petit Débrouyair sortira sous peu de l'imprimerie. J'étais le samedi dernier avec l'imprimeur pour une seconde rencontre de travail. Juste le temps de faire les derniers réglages. Les choses avancent donc dans le bon sens. Dieu merci!

The best is yet to come!

Partager cet article

Repost 0

Objectif 2016

Publié le par KBENJAMIN

Objectif 2016

Un rendez-vous à ne pas rater!

Partager cet article

Repost 0

Bonne année 2016!

Publié le par KBENJAMIN

Bonne année 2016!

"Y a Ebola, pas Ebola. Nous, on s'en gnangne. On mange viande de brousse seulement. Et puis, c'est doux dêh. Ça tue pas africain". Dixit l'Agent Srantê Himself. L'arbitre international.

Meilleurs voeux à tous!

Vous serez toujours les bienvenus sur ce blog.

The best is yet to come!

Partager cet article

Repost 0

Merry Christmas to all

Publié le par KBENJAMIN

Merry Christmas to all

ESAIE 9: 5

"Car un enfant nous est né, un fils nous est donné,

Et la domination reposera sur son épaule,

On l'appellera Admirable, Conseiller, DIEU puissant, Père éternel, Prince de paix."

Joyeux Noël à tous!

Que DIEU vous bénisse!

Partager cet article

Repost 0

BD "Galère pécuniaire" de la série Petit Débrouyair

Publié le par KBENJAMIN

BD "Galère pécuniaire" de la série Petit Débrouyair

La couverture du premier album de la série Petit Débrouyair. Cet album s'intitule "Galère pécuniaire". Une affaire d'argent à coup sûr! A paraître en 2016 sous le label de Les Studios Kbenjamin.

Une grande première pour le monde de l'édition en Côte d'Ivoire. Cette structure spécialisée de bande dessinée fera la part belle aux auteurs de cette discipline. Pour l'instant, elle va se focaliser sur les productions de son concepteur. Des projets de films d'animation en 2D verront aussi le jour.

GOD is in control!

The best is yet to come!

Partager cet article

Repost 0

Vous avez dit racket policier?

Publié le par KBENJAMIN

Vous avez dit racket policier?

Détail de planche.

Partager cet article

Repost 0

Encore un salon de trop ?

Publié le par KBENJAMIN

Encore un salon de trop ?

Le Salon du Livre pour Enfants et Adolescents se tiendra du 16 au 19 décembre 2015 à la Bibliothèque Nationale au Plateau, à côté du Musée des Civilisations. Même s’il a le mérite d’exister, cela ne manque pas de susciter quelques appréhensions, des interrogations au vu de certains constats. A mesure que l’on se rapproche de cet évènement. Quelle est la communication mise en place pour le rendre visible et en faire une réussite ? Des médias internationaux à l’instar de TV5 seront-ils présents pour « internationaliser » la manifestation ? Il y a un cas qui fait école : celui de la Guinée, lors de son Salon du Livre en avril dernier où les auteurs ont été mis en avant par le truchement de ces médias. Nos autorités ont cette propension à donner dans un certains amateurisme criard là où le professionnalisme doit donner de la voix et faire la différence. Il faut bien que cela s’accompagne de mesures concrètes pour faire de cet événement une réussite à tous les niveaux. Aux décideurs, les regards sont tournés vers vous.
Combien de visiteurs attendus ? Qu’est-ce qui a été mis en place pour leur venue effective ?
Combien d’écoles ont-elles été contactées pour prendre part à cette manifestation ?
Une page Facebook aurait pu être créée ne serait-ce que pour donner toutes les informations utiles afférant à cette manifestation. C’est loin d’être le cas au moment où j’écris ces lignes. A moins de quatre jours dudit événement.
De Bingerville à Abidjan, en passant par la Riviera 2 et 3, Cocody, aucun panneau routier ne signale cette manifestation. Alors qu’un événement ne peut être couronné de succès sans une communication efficiente et une publicité tous azimuts.
A Bingerville où j’enseigne, rien ne laisse présager la tenue d’une telle manifestation. Pas d’affiches, ni de dépliants, ni de prospectus, annonçant cet important évènement. A cette allure, peut-on gager du succès de ce rendez-vous livresque ? Loin de moi tout pessimisme ! Mais ces interrogations sont somme toute légitimes. La réussite, je l’appelle de tous mes vœux. Sauf que cela ne tombera pas tout cuit du ciel. La réussite se bâtit à l’aune de l’effort, du travail, de l’anticipation...
Encore un salon de trop ?

Partager cet article

Repost 0

HUMEUR (2): Visa à l’ambassade du Canada à Dakar, section de l’immigration, un peu de sérieux !

Publié le par KBENJAMIN

HUMEUR (2): Visa à l’ambassade du Canada à Dakar, section de l’immigration, un peu de sérieux !

C’est aujourd’hui que je devais prendre le vol, à partir de Paris, pour Montréal afin d’y animer un séminaire sur la bande dessinée. Du 07 au 11 décembre 2015. Invité par Comix35, je ne pourrai malheureusement pas honorer cet important rendez-vous. Par la volonté de pseudos décideurs du service d’immigration de l’ambassade du Canada à Dakar. Le visa de résident temporaire m’a été refusé. Salement !

« Vous ne m’avez pas convaincu(e) que vous quitterez le Canada au terme de votre séjour de résident temporaire. » Ont-ils argué en substance. Diantre ! Cela suscite bien des interrogations. Un billet d’avion aller-retour avec des dates précises n’est-il pas une garantie d’aller et de retour ? Une lettre d’invitation officielle spécifiant une prise en charge totale et les adresses des organisateurs, y compris le lieu d’hébergement, ne sont-ils pas des preuves suffisantes pour un retour au bercail, après mon intervention? C’est à perdre son latin. Rien que de la mauvaise foi ! Pardi !

Aller rester au Canada. Qui? Moi? Pour quelles raisons ? Vous vous êtes trompés de personne, messieurs. De quoi pouffer de rires. Qu’y –a-t-il de si important au Canada, fusse-t-il un beau pays, pour que j' abandonne la Côte d’Ivoire, ma Côte d’Ivoire, ce beau pays, ce pays si cher à mon cœur, ce pays si chaleureux ? Abandonner ma famille, mon travail ? Non, merci. Je suis loin d’être un aventurier.

C'est à croire qu'ils sont tombés sur la tête. Franchement !

Payer 90 000FCFA non remboursables pour s’entendre dire pareille énormité, il faut reconnaître que c’est pitoyable. Quel crédit ! Il est temps, et grand temps pour nos états africains de se pencher sur la question. Leurs ressortissants sont-ils soumis à pareille tractation quand ils font leur visa pour venir sous nos tropiques ? Appliquer la loi de la réciprocité doit être un des leitmotivs de nos gouvernants. Car une telle attitude est scandaleuse, méprisante.

Ça suffit ! On n’est pas des nécessiteux.

C’est bien dommage pour les séminaristes canadiens que j’aurai aimé rencontrer. Ils ne pourront malheureusement pas bénéficier du savoir et du savoir-faire d’un des quatre formateurs. Suite à cette décision arbitraire dénuée de toute crédibilité. Tout simplement.

Quel regard sur le service de l’immigration de l’ambassade du Canada à Dakar ?

Pfffffffffffft !

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>