Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Juste pour rire" sur 30joursdebd

Publié le par K.BENJAMIN

Juste pour rireVoici une planche de bd intitulée  "Juste pour rire". Elle est tirée de l'album " John Koutoukou: Carton rouge". C'est une planche aux 3/4 que vous avez là. Vous voulez connaître la suite? Rendez-vous sans plus attendre sur le site 30joursdebd dans la rubrique Avousdejouer. Vous pourrez voter si vous le souhaitez. Les commentaires sont aussi de mise. Alors, qu'attendez-vous? Tentant, non?

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Petit Débrouyair: "Galère pécuniaire"(couverture)

Publié le par K.BENJAMIN

Couverture-Bd-Galere-pecuniaire.jpg

Voici une histoire qui va finir à coup sûr au garba. Miam. Miam. Hahaaa !  Pour l’histoire, retenons qu’il s’agit d’un frimeur répondant au nom de Digbeu Gaspard. Il n’a que 1000FCFA en poche pour aller à un rendez-vous galant. Hum, quel courageux ! Les temps étant devenus yobouêtiques, perdre ce billet sonnerait le glas d’une véritable galère.  Malheureusement  pour notre frimeur à la noix. Ce billet lui est subtilisé par un coup de vent qui le traîne à travers la ville. Par monts et par vaux.  Quel est ce maudit vent qui  risque de tout foutre en l’air ?  Le billet de 1000FCFA  atterrit  aux pieds  de notre petit débrouillard qui prenait du bon temps dans une clairière en attendant la manne céleste. Au grand dam de Gaspard  qui lui fait comprendre que ce billet lui appartient.  Peine perdue. Petit Débrouyair  ne l’entend pas de cette oreille. Il affirme d’ailleurs que son billet lui est tombé du ciel. Un don du Vieux Père. Sacré petit veinard ! Une chasse-poursuite s’engage donc à travers la ville. Avec moult péripéties. Qui aura le dessus ? Bien malin qui pourra y répondre. Une chose est sûre : tout finit bien au garbadrome. Hum ! Wait and see.

« Galère pécuniaire » est une bd de 30 planches (en couleurs) à découvrir très prochainement.  Cette couverture de lancement  a été réalisée à la couleur directe, retouchée sur Photoshop.  Une double technique, rien que pour le plaisir. Bonne dégustation et  à bientôt.

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Aux éminences grises d'Over-blog

Publié le par K.BENJAMIN

Injustice.jpg

Il y a une situation qui me chiffonne, qui me tape sur le rognon depuis un certain temps. Je devais en parler mais la situation que vit mon pays la Côte d’Ivoire m’a fait mettre cela en stand-by.  Quel est ce manque de considération  à l’endroit des auteurs que nous sommes  en allant mettre la bande dessinée dans ce fourre-tout incongru de «  Loisirs et culture » ? Le cinéma ne fait-il pas partie de la culture ? N’est-il pas aussi loisir ? Pourquoi le retrouve-t-on dans  une entité à part  entière? Je pourrais aussi citer la cuisine, le sport, la musique, etc.  Alors,  chères éminences  grises d’over-blog, rectifiez  au plus vite le tir sur  cette injustice.  La BD a fêté son centenaire depuis 1996. C’est le 9e art. La bd  n’est plus cette sous-culture dont certains intellectuels de bas-étages s’en sont faits les chantres.   J’espère que vous n’en faites pas partie.  Aller  cacher ce mode d’expression à cheval sur le cinéma, la littérature et le graphisme dans un tel fourre-tout  est une insulte aux auteurs que nous sommes.  Je serai  très heureux que cette injustice soit corrigée. Je préfère de loin la mouture précédente.  L’innovation est certes de mise, mais attention aux frustrations que cela génère.

Publié dans Coup de gueule

Partager cet article

Repost 0

Petit Débrouyair: Le billet volant

Publié le par K.BENJAMIN

Le-billet-volant2.jpgVoici la couverture de la prochaine aventure de Petit Débrouyair intitulée "Le billet volant". Je fais actuellement un lifting de certaines planches comme un chirurgien plastique. Rien que pour vous faire plaisir. La mise en couleur se fera par colorisation. Pour l'instant, je vois ce petit monde en noir et blanc. Je vous en dirai plus au moment opportun. Promis.

Publié dans Projets bd

Partager cet article

Repost 0

Opération casserole.

Publié le par K.BENJAMIN

Bam-Bam.jpgVous savez quoi ? La nuit tombée, c’est la galère ici. A cause de ce couvre-feu incongru et inopportun, levé maintenant.  Dieu merci. Mais pour combien de temps ? Que d’incertitudes ! Que va-t-il se passer cette nuit ? Verrai-je la lumière du lendemain ? S’interrogent les populations.  C’est l’inquiétude, la peur, la terreur, le branle-bas général dans les quartiers. Les chiens sont dans la ville. Envoyés pour la circonstance par ceux qui veulent se maintenir au pouvoir. Ces chiens de guerre rôdent, les babines retroussées, les crocs lacérés, en quête de proies sans défense pour se délecter de leur sang chaud. Ils en savent quelque chose. Eux qui apprécient  à sa juste valeur le sang de leurs compatriotes tombés lors  de la guerre civile dans leur pays qui renoue avec la vie, la normalité. Ils sont là, plus décidés que jamais à exécuter la besogne à eux confiée. Qui va se laisser cueillir aussi facilement comme un fruit mûr ? Qui est fou à ce point ? C’est la lutte pour la survie. Plus question de se retrouver seul. Des personnes  sont obligées de dormir ensemble. Pour mieux se défendre en cas d’attaque.  Les plus craintifs changent de quartier. On ne sait jamais. Mais se défendre avec quoi ? Des armes blanches ? Des fusils ? Nous n’avons pas été nourris à cette sève meurtrière. Nous avons été éduqués à la paix. Mais il faut bien se défendre.  Une idée géniale a germé dans la tête des populations. Ainsi est née « l’opération casserole ». En quoi consiste-elle ? Quand les ennemis encagoulés se signalent, des coups de sifflet retentissent. Et s’en suit un bruit assourdissant de casseroles pour faire fuir ces chiens de guerre assoiffés de sang. Et ça marche. En attendant une complète délivrance. Voici comment vivent les populations dans les quartiers réputés arbitrairement être du même bord politique que le président élu approuvé par la Communauté internationale. SE Le Nargueur 1er est-il au courant ? Il n’en a cure. S’il faut régner sur des cadavres, point de souci. Mille morts à gauche, mille morts à droite, il faut qu’il avance.  Pour le bien du pays. Tant pis pour ceux qui ne répondent pas à l’appel. Vive le roi. Et vive l’opération casserole !

Partager cet article

Repost 0

A vous pasteurs infidèles!

Publié le par K.BENJAMIN

Pasteurs-infideles1c.jpg
Des pasteurs
se goinfrent de plus en plus au palais. Victuaille et ripaille obligent ! Des jeûnes et prières adressés à Dieu (lequel ?) pour le maintien au pouvoir de celui qui a perdu l’élection présidentielle, SE Le Nargueur 1er. Au nom de la justice (laquelle ?). Moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes. Au mépris de la Parole de DIEU et de la souveraineté du peuple. Des prophètes qui ont de vaines visions, des oracles menteurs. Ils disent : Ainsi parle l’Eternel ! Et l’Eternel ne leur a point parlé. Ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane.

 Un ballet de charlatans qui n’a pas hésité à pactiser avec le diable. Pour la gloire d’un homme, un simple mortel. DIEU serait-il devenu le Dieu de l’injustice ? DIEU serait-il devenu le père du mensonge ? Mais diantre, qu’on éclaire ma lanterne vacillante ! Par leurs fausses prophéties, ils ont endurci le cœur d’un homme qui n’a d’yeux que pour ce fauteuil présidentiel usurpé. Pauvre Pharaon des temps modernes !

Sachez que vous paierez  pour vos abominations, vos souillures, vos infidélités. Pasteurs infidèles ! Par votre faute, d’innocentes personnes ont perdu la vie. Tuées à coup de fusils. Parce que vous avez refusé de dire la vérité et vous mettre du côté de la Vérité. Le sang de Jean-Baptiste crie contre vous aujourd’hui. Lui qui n’a pas eu peur de dire la vérité à Hérode le tétrarque sur son infidélité avec la femme de son frère.  Cela lui a coûté la vie. Il a accepté de payer le prix de sa consécration à DIEU. Oui, il y a un prix à payer. « Il y eut un homme envoyé de DIEU. Son nom était Jean » Jn1:6. 

Qu’en est-il de vous ? Qui vous a envoyés, pasteurs infidèles ? Est-ce la faveur d’un homme (rejeté par Dieu depuis belle lurette) que vous désirez ou celle de DIEU ? «Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je  plaisais encore  aux hommes, je ne serais pas SERVITEUR DE DIEU » Galates 1:10.  A méditer.  Il n’est pas encore trop tard pour une repentance sincère. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Publié dans Vie chrétienne

Partager cet article

Repost 0

The prayer

Publié le par K.BENJAMIN

 

Publié dans Musique chrétienne

Partager cet article

Repost 0

Cadeaux de fin d'année 2010

Publié le par K.BENJAMIN

Bonnes-fetes-a-tous1.jpg
Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Occasion pour les uns et les autres de se réjouir en famille, entre amis… Mais sous nos tropiques, un individu de la pire espèce en a voulu autrement. Lui, c’est Son Excellence Le Nargueur 1er. Avec la bénédiction de pasteurs alimentaires à sa solde. Il  a préparé des cadeaux à sa brave population virtuelle qu’il aime et chérit avec jalousie. Au nom de la souveraineté nationale. A sa façon,  il a décidé de nous donner comme cadeaux de fin d’année 2010 des mercenaires angolais et libériens. Dans un seul but : nous exterminer. Pour un fauteuil usurpé après un braquage électoral fait dans les règles de l’art. Nous les avons bien mérités, ces présents. La communauté internationale lui en a  réservé aussi : interdiction de voyager dans la zone UE et aux Etats-Unis, avec  gel des avoirs… Il n’a que faire de vos voyages à l’étranger. Il s’en fiche royalement.  Il trouve ces cadeaux tellement insipides, désuets, stupides et de mauvais goût qu’il en rit. Sous cape bien sûr. Cette année, c’est fichu. Pas de fêtes ! Peut-être que l’année prochaine sera la bonne. Cette fois, pas avec SE Le Nargueur 1er. Si toutefois nous sommes encore en vie. Joyeuses fêtes à tous !

Partager cet article

Repost 0

Donnie McClurkin: Holy, holy, holy.

Publié le par K.BENJAMIN

 

Publié dans Musique chrétienne

Partager cet article

Repost 0

Blog en pause en accord de La mineur

Publié le par K.BENJAMIN

Pour un billet de banque 1

J’ai décidé de mettre le blog en stand-by. En attendant qu’une aube nouvelle se lève sur ce beau pays, mon pays, notre pays la Côte d’Ivoire. Du sang a encore coulé dans la journée d’hier. Plus de 30 morts. Par la faute d’un despote tyrannique assoiffé de sang tel un vampire et de pouvoir qui n’a pas hésité un seul instant à recruter des mercenaires libériens et angolais pour effectuer la sale besogne. Par amour pour un peuple virtuel qu’il appelle son peuple. Cette brave population  aux mains nues qui l’a sanctionné dans les urnes  ne tardera pas à le mettre dehors. Et que fait la communauté internationale pendant ce temps ? Attendra –t-elle qu’il y ait un million de morts avant de se décider à bouger le petit doigt pour intervenir ? Une chose est sûre : cette brave population a décidé de prendre son destin en main.

Voici le projet sur lequel je « travaille » malgré tout actuellement.  A bientôt.

Publié dans Société

Partager cet article

Repost 0