Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bonne rentrée scolaire

Publié le par K.BENJAMIN

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Affairage d'alcool.com

Publié le par K.BENJAMIN

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Mordu de musique(2)

Publié le par K.BENJAMIN

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Fossoyeurs d'artistes

Publié le par K.BENJAMIN

Ils sont légions sous nos tropiques, ces fossoyeurs d'artistes. Et voici un prototype: ventre bedonnant, cigare dans le bec, le mépris dans le langage... Et j'en passe. C'est le genre de personne pour qui tout doit être gratuit. Et c'est le propre de l'africain en général. La gratuité. Qui rime avec fainéantise, exploitation, gabégie, paresse... Même si l'artiste doit crouler de faim, croupir dans la misère. On s'en fout. Pourvu qu'on ait ses oeuvres gratuitement. Pour le reste, qu'il se débrouille. On n'en a rien à cirer. Pauvres de nous! Vous avez dit fossoyeurs?

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

SOUNDJATA KEITA ou l'épopée mandingue

Publié le par K.BENJAMIN

Publié dans Galerie de personnages

Partager cet article

Repost 0

SOUNDJATA KEITA ou l'épopée mandingue

Publié le par K.BENJAMIN

Publié dans Galerie de personnages

Partager cet article

Repost 0

Le rire "kpakpouêtique"

Publié le par K.BENJAMIN

Pour l'histoire, JOHN KOUTOUKOU écope d'une gifle après avoir émis un" rire kpakpouêtique" frisant la moquerie à l'endroit du passant à la barbichette. Et ce n'est pas tout. Quand BOLI le cabri se sentant diffamé se mêle à la danse, eh bien c'est une course-poursuite en règle qui s'en suit sous une pluie battante. Qui est fou? C'est gâté!

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Musique cocufiante

Publié le par K.BENJAMIN

Pour être cocufiante, elle l'est vraiment, cette musique. Ce n'est pas le vieux voisin irascible et méfiant de JK qui me contredira. Lui le mari jaloux et fidèle. Le mari exemplaire, amoureux fou de son Adjoua chérie. Mais au fait, y a -t-il une seule Adjoua qui existe dans le monde  pour qu'on ose attaquer un artiste dans la fièvre de son inspiration? Simple question. C'est un délit. Un crime de lèse-majesté. Peut-on en vouloir à ce vieux jaloux pour autant? Il aime son Adjoua chérie. Enfin. Chacun y va de son interprétation.

Publié dans Humour

Partager cet article

Repost 0

Femme noire, femme africaine...

Publié le par K.BENJAMIN

... Ô toi ma mère, je pense à toi. Femmes des champps, femmes des rivières... JE PENSE A TOI. Ces paroles sont de l'écrivain Camara Laye, tirées de son roman L'enfant noir. Hommage à toutes les femmes et mères du monde entier. Vous qui vous battez chaque jour en vue d'un mieux-être de la condition humaine. Hommage à vous, femmes africaines. Vous, braves femmes qui êtes les premières à vous lever et les dernières à vous coucher. Honneur à vous. Vous qui souffrez en silence de ne bénéficier d'aucune attention, d'aucune affection, d'aucune reconnaissance. Sachez une chose: Celui qui ne sommeille ni ne dort veille sur vous. Il vous soutient de sa droite triomphante. Honneur à vous.

Partager cet article

Repost 0

Porter la culotte

Publié le par K.BENJAMIN

Fléau des temps modernes. Ou plutôt fléau récurrent des temps modernes. Avec son lot de conséquences. Des femmes sont devenues irrascibles. Autoritaires. Diaboliques. Méconnaissables. Sous prétexte que ce sont elles qui travaillent, qui rapportent le blé à la maison. Elles ont un salaire au- dessus de celui de leur maris... Ah, ce désir de commander! Ce désir de s'affirmer(avec mépris d'ailleurs), d'écraser. Cette suprématie de la femme sur l'homme. Désir de vengeance sur la vie? Qu'importe! En le faisant, ces femmes ont renversé leurs foyers de leurs propres mains. Ou de leurs sales mains. Pourquoi pas. Plus de maris. Celles qui n'en ont jamais eu peinent à en trouver. Et pourtant belles. D'apparence.
Il y a par contre d'autres femmes qui ont su et savent faire la part des choses. A savoir qu'à la maison, celui qui porte la culotte, c'est l'homme après tout. Elles le lui rendent bien. Par leur disponibilité, leur affection, leur amour, leur compréhension. Et pourtant directrices de société, chefs d'entreprises, avocates... elles le sont. A la maison elles sont femmes au foyer. Plus de titre  ronflant de ceci ou cela. Elles jouent leur rôle de mère, de femme, d'épouse, d'amie, de confidente, d'amante... Dans l'humilité.
Alors mesdames, pour l'harmonie de votre foyer, faites la part des choses. Et DIEU vous bénira. Car il résiste aux orgueilleux, mais fait grâce aux humbles.

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 > >>